dimanche 18 janvier 2015

The Bad Beginning – Lemony Snicket




Premier tome des célèbres aventures des orphelins Baudelaire, The Bad Beginning est paru en 1999 en anglais. Les 13 volumes ont été publié en français

La vie des enfants Baudelaire démarre bien mal... Tout commence le jour où leurs parents disparaissent dans l'incendie de leur maison laissant leurs trois enfants à la tête d'une immense fortune. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, les voilà confiés à leur oncle, le Comte Olaf, qui déploiera toutes les ruses pour s'emparer de leur richesse. Il faudra encore plus de malices aux trois enfants pour déjouer les tours pendables de cet étrange aristocrate...

Pourquoi je l’ai acheté?

J’ai vu le film au cinéma quand il est sorti, mais je n’avais jamais lu la série dont il a été tiré, il était temps de remédier à cela !

Mon avis

            Un super moment pour ce premier tome des malheurs des 3 orphelins.

J’adore le style de Lemony Snicket, même si à un moment ça devient lourd ça me gêne pas plus que ça. J’ai ris plus d’une fois malgré les événements dramatiques qui se passaient. Comme j’ai lu en version originale les explications des mots ne m’ont pas gênées, parce que du coup j’ai appris de nouveaux mots ! Et j’ai bien aimé savoir à l’avance ce qui allait se passer.

Je n’ai pas eu trop de surprise par rapport à l’intrigue, puisque le film reprend une partie des aventures de ce tome 1, en tout cas la pièce de théâtre, qui est le point d’orgue du livre. Je savais d’avance comment les choses allaient se résoudre, mais ça ne m’a pas dérangé.

Les trois personnages sont différents les uns des autres, et même si ils ne sont caractérisés que par 2-3 traits proéminents, je suppose qu’ils seront approfondit lors des épisodes futurs.  J’ai été surprise par le sens du sacrifice de Violet, auquel je ne m’attendais pas et j’ai beaucoup aimé le côté inventeur/lecteur de Violet et de Klaus.

Les personnages « méchants » étaient vraiment méchants, y en a deux ou trois que je ne voudrais pas croiser dans la vie, les acolytes du comte Olaf sont terribles. Encore une fois avec quelques traits, cela suffit à me faire froid dans le dos. Du coup je trouvais qu’il manquait de « gentil » dans cette histoire, mais je sais que c’est un peu le leitmotiv de cette série, autant que je m’y prépare !

Au final, une très belle découverte, je regrette de n’avoir acheté que les deux premiers tome.

Ma note : 4/5

10 commentaires:

  1. Il dans ma pal, j'espère qu'il me plaira autant qu'à toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi, même si je comprends que certains trucs peuvent agaçer, moi j'ai été séduite!

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Ah ben tant mieux! Je suis contente de voir que je suis pas la seule.

      Supprimer
  3. J'avais vu quelques extraits du film et je dois dire que j'avais beaucoup aimé l'atmosphère..Il faudrait que je tente les livres ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si t'arrives à mettre la main dessus, lis-les en anglais, j'ai trouvé ça super sympa! Faudra que je revoie le film, mais je veux d'abord lire le tome 2 avant.

      Supprimer
  4. Je me rappelle avoir lu les tomes il y a quelques années :-) j'avais bien aimé, il faudrait que je me replonge dedans un jour. Ta chronique m'a donné envie de le faire en tous cas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ben super! J'espère que tu trouveras le temps :)

      Supprimer
  5. J'avais adoré cette saga quand je l'ai lue! Le dernier tome avait été une déception par contre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je viens de finir le deuxième tome et que j'en ai pas encore d'autres j'ai le temps. Mais c'est sur que les fins qui sont pas bonnes gâchent toujours un peu les livres!

      Supprimer